Pourquoi je suis devenue végane?

Pourquoi je suis devenue végétalienne?

Pourquoi je suis devenue végane? Il y a plusieurs raisons pour lesquelles j’ai choisi de devenir végane. En premier lieu, j’ai réalisé que je pouvais obtenir tous les nutriments nécessaires sans consommer de produits d’origine animale. De plus, j’ai pris conscience que ma consommation de produits d’origine animale avait un impact sur l’environnement et sur les droits des animaux. Même si je suis souvent confrontée à des interrogations ou des critiques lorsque je me présente en tant que végane, je suis convaincue que c’est la meilleure décision pour moi et pour notre planète.

Beaucoup de gens pensent qu’il est facile pour moi d’être végétalienne, car j’ai été élevé selon un régime végétarien. Cependant, si vous me connaissez un peu mieux ou avez lu mon histoire, vous saurez que ce n’est pas tout à fait vrai. Ma famille et la société me voyaient en tant que végétarien, mais il y avait des incohérences dans le régime alimentaire que je suivais. Par exemple, même si mes parents ne mangeaient pas de viande, nous consommions toujours du poisson et des fruits de mer – qui sont techniquement des types de viande. Je ne dis pas cela pour me plaindre, mais plutôt pour montrer que j’ai été exposé à cette situation et que je comprends les défis de vivre une transition.

J’ai étudié l’hôtellerie et la sommellerie où l’accord vins et mets ne se fait pas avec du cèleri. J’ai voyagé en France où j’ai mangé du foie gras, toutes les charcuteries, les bons fromages et pâtisseries. J’ai été au Mexique et en Colombie où la viande à un goût de paradis. Partout où j’ai été, j’ai visité les meilleures cuisines et je me suis imprégnée de leurs coutumes.

Avant tout, je tiens à apporter ces précisions…

Végétarisme : ne consomme pas de chair animale (volaille, bovin, poisson, etc.)

Végétalisme : ne consomme aucun produit d’origine animale (viande, produit laitier, œuf, etc.)

Véganisme : Il s’agit d’un régime et d’un mode de vie exclusif aux plantes, consciemment motivées par l’évitement autant que possible de toute utilisation, cruauté et exploitation de tous les animaux à l’intérieur comme à l’extérieur de l’alimentation quotidienne. La principale motivation de cette approche abolitionniste consiste à exclure toute participation de préjudices envers les animaux et la planète. Le régime végan reconnaît les avantages de prévention des maladies mortelles causées par la consommation de produits animaux.

Selon l’individu, le régime végan autorise les aliments végan transformés ainsi que des friandises grasses et sucrées – essentiellement, une version végan de diverses malbouffes et des bonbons comme des biscuits, des gâteaux, des brownies, des beignets… vous voyez l’idée.

C’est un chemin de cohérence morale où il y a un croisement qui se prolonge en dehors du régime vers des marques sans cruauté ni tests sur les animaux, comme les vêtements (cuir, laine, cachemire) les produits ménagers et les produits de soins personnels et le maquillage. Il se tient loin des zoos et des cirques, tout ce qui englobe l’exploitation animale.

Végan ne veut pas dire parfait (e) c’est une manière de penser et de vivre, c’est un état d’esprit. Être végan ne signifie pas être parfait(e) ni prétendre être parfait(e), mais plutôt adopter un mode de vie qui vise à réduire autant que possible la souffrance et l’exploitation des animaux, ainsi que de minimiser l’impact sur l’environnement. Le véganisme est avant tout une philosophie éthique qui s’étend à tous les aspects de la vie, y compris l’alimentation, l’habillement, les produits de beauté, les loisirs et les relations avec les autres êtres vivants. C’est une façon de vivre qui exige un engagement, une réflexion et une conscience continus pour agir en faveur du bien-être des animaux et de la planète.

Les végans tombent n’importe où dans le spectre – végan avec une alimentation complète à base de plantes, à végan à malbouffe dominante.

Ceci étant dit, sur ce site nous sommes consacrés à une alimentation végan à base de plantes complètes (WFPB).

Ma petite histoire…

Contrairement à ce que certaines personnes peuvent penser, je ne trouve pas que suivre un régime végétal soit plus facile. Ce n’est pas une question de goût car j’appréciais tout avant.

En 2016, j’ai découvert des comptes véganes sur Instagram qui ont changé ma vie. Bien que j’aie toujours été sensible à la souffrance animale, j’ai choisi de m’en détourner. Cependant, en voyant ces comptes, j’ai été inspiré par leur mode de vie, leur éthique et leur bonheur, et j’ai décidé de faire le grand saut. Ainsi, malgré mon éducation “végétarienne” et mon amour de la bonne cuisine en tant que voyageuse gourmande, j’ai décidé de devenir végane.

Peu importe les raisons qui motivent les gens à adopter un mode de vie végane, cela implique de renoncer au plaisir gustatif actuel, à la convivialité des repas en famille ou entre amis, aux traditions culturelles, aux habitudes alimentaires, ainsi qu’à l’acceptation sociale ou l’appartenance à un groupe.

Bien que ce ne soit pas facile de renoncer à tant de choses, j’ai finalement trouvé la force de suivre mon cœur et mes valeurs, pour moi-même et pour les animaux.

J’espère que mon parcours peut inspirer d’autres personnes à prendre des décisions similaires.

Il y a 3 grandes raisons pour adopter un style de vie végan

L’éthique

Ne pas vouloir participer à la mort d’un animal, à son usage ou encore à son exploitation comme par exemple dans les produits laitiers et les œufs. Il y a beaucoup de personne que cela motive. Pour ma part, je ne veux pas supporter, donner mon argent à une industrie qui ne fait rien d’autre que faire du mal. On vote avec notre argent! C’est notre moyen de montrer que nous ne sommes pas d’accord, et croyez moi cela fonctionne.

L’environnement

L’industrie animal fait des ravages clairement sur la planète, sur l’environnement et sur les océans. Ne pas consommer de plastique est déjà très bien, mais la consommation de poisson, est en train de piller nos océans.

Des athlètes professionnels, aux célébrités, des entreprises entières, aux pays comme la chine, tous le monde supportent le mouvement de manger plus d’aliments à base de plantes pour combattre le destructif et insoutenable système d’élevage industriel.

La santé

Riche en fibres et antioxydants, vitamines et minéraux, libre de cholestérol, bas en calorie et en gras saturé, les bénéfices pour la santé sont nombreux et peuvent inclurent:

  • Une perte de poids rapide et durable,
  • L’amélioration du cholestérol, de la pression sanguine et du triglycéride,
  • Un faible risque de maladies coronariennes,
  • Une amélioration de la fonction de l’insuline, une prise en charge du diabète de type 2 et peut même l’inverser.
  • Un faible risque de développer certains types de cancers comme le cancer du sein, des ovaires, de la prostate, ainsi que le cancer colorectal.
  • Améliore la fertilité et le balancement hormonaux,
  • Élimine l’acné et l’eczéma,
  • Construit des os solides, améliore le foie et la santé intestinale.
  • Crée un environnement plus alcalin en réduisant les risques de pierres aux reins,
  • aide à prévenir l’Alzheimer et autre forme de démences.
Pourquoi je suis devenue végane?
Pourquoi je suis devenue végane?

Le régime végan a été cité par plusieurs études comme étant beaucoup plus santé que les régimes contenant des produits animaux. Des recherches actuelles indiquent que les maladies cardiovasculaires, plusieurs cancers, diabètes et plusieurs autres éléments sont positivement impactés par un régime végan autant pour la prévention que pour le traitement.

Par exemple, une étude récente fondée par le “National Cancer Institut” rapporte que les végans ont un taux plus bas de cancers que les mangeurs de viande et les végétariens réunis. Une étude publiée dans le “Journal of clinical oncology” sur un échantillon de 1 million de personnes, ils ont trouvé que le cancer se nourrit du cholestérol pour grossir. Et donc, une diète libre de cholestérol, laquelle est atteinte par une alimentation végétale complète, réduit efficacement le risque de développer certains cancers.

Quoi manger et par quoi remplacer

Ne vous inquiéter pas il y a plein de choses à manger. Légumineuses, graines, noix, céréales, pseudocéréales comme le quinoa, etc. Le tofu, tempeh, les laits végétaux, les fruits et les légumes. Il y a un nombre incalculable d’aliments qui sont disponibles pour nous et qui sont bien meilleurs pour notre santé sans avoir à tuer un être vivant.

Pourquoi je suis devenue végane?
Pourquoi je suis devenue végane?

5 conseils essentiels pour une transition réussie

1- S’éduquer, trouver votre pourquoi devenir végan, trouver votre raison. Renseignez-vous, regarder des documentaires, sur netflix, des livres, des vidéos youtube, des podcasts, etc. il y en a pleins. Plus bas, j’ai mis des liens sur l’industrie des Oeufs et du lait des vidéos courtes et efficaces qui vous résume tout en 5 minutes.

2- Faire la connexion entre l’animal et le produit fini, c’est très important dans le sens ou maintenant quand je vois de la viande, je vois un animal, je ne vois pas un aliment. C’est quelque chose qui m’a beaucoup aidé durant ma transition. Beaucoup ne deviennent pas végan parce qu’il n’aimait pas le goût, mais parce qu’ils ont fait la connexion.

3- Se renseigner sur la nutrition, ne pas foncer les yeux fermés, parce qu’évidemment vous changez d’alimentation, de mode de vie, c’est une façon différente de s’alimenter. Être sûr de combler tous ces apports en vitamines et minéraux. La fameuse Vitamine B 12! -Sachez que la vitamine B12 se trouve dans les bactéries qui se trouvent dans le sol. Maintenant même les animaux sont supplémentés en B12. Alors si vous pensez que manger de la viande vous donnera votre B12 naturellement, absolument pas! Ce sont des cachets donnés aux animaux pour que VOUS ayez votre apport en B12.

Alors moi je dis aussi bien le prendre soit même. (90% des suppléments de vitamine B12 sont vendus aux éleveurs et 40% de la population mondiale est déficiente en B 12 et on ne parle pas juste des végan)

4- Cuisinez et découvrez de nouvelles recettes, de nouvelles saveurs vous avez tout à gagner. Ce n’est pas un sacrifice c’est juste de nouvelles habitudes à mettre en place. Il y a aussi des substituts végétales qui peuvent vous aider pendant votre transition. Vous pouvez faire des pizzas, hamburger, fondu, etc. Maintenant il n’y a plus d’excuses tout est faisable en versions végétales.

5- Ne soyez pas trop dure avec vous-même ne vous mettez pas de pressions. Faites cela à votre rythme, enlever la viande, le poisson, etc. Commencer par votre alimentation, les habits et les autres produits vont vous monter à la tête et cela peut être vite compliqué au début. Focus sur l’alimentation ce que vous consommer trois fois par jour c’est déjà énorme et à beaucoup d’impact. Rappelez-vous de votre POURQUOI!

En terminant, au début quand vous transitionnez, vous allez avoir beaucoup de questions et cela peut -être très difficile au début avec son entourage, face à ces proches. Renseignez-vous! Point numéro 1 et le pourquoi vous le faites. Vous n’avez pas à rentrer en conflit avec les gens, même si je sais que ça peut être très dur. Les gens qui vous aiment n’essayeront pas de vous descendre, ou de rentrer en conflit avec vous. N’essayez pas de forcer les gens vers le véganisme cela ne sert a rien montré bonne exemple qu’on peut se faire plaisir en mangeant végétale.

Cuisinez faites leurs goûter y a pas besoin de rentrer en conflit avec des gens fermés d’esprits cela ne mène a rien.

Partagez votre cuisine, vos connaissances et votre positivisme et tout ira bien.

Si vous voulez commencer à appliquer sérieusement le changement de régime à une alimentation équilibrée qui, lorsqu’elle est bien faite, a le potentiel de guérir la plupart de vos maux physiques, de vous aider à perdre du poids et à augmenter votre niveau d’énergie, je vous recommande vivement mon Guide Ultime pour une transition végétale réussie!

Pourquoi je suis devenue végane?
Pourquoi je suis devenue végane?

DOCUMENTAIRES :

  • EARTHLINGS : Un documentaire qui explore la façon dont les humains traitent les animaux, en examinant les industries de l’agriculture, de la pêche, de la chasse, de la fourrure et de l’expérimentation animale.
  • DOMINION : Un film sur la façon dont les animaux sont traités dans l’industrie alimentaire et l’exploitation des animaux.
  • COWSPIRACY : Un documentaire qui examine l’impact de l’agriculture animale sur l’environnement et les raisons pour lesquelles l’industrie de l’élevage est souvent négligée dans les discussions sur le changement climatique.
  • SEASPIRACY : La Pêche en Question? : Un documentaire qui examine les effets négatifs de l’industrie de la pêche sur l’environnement et les animaux marins, ainsi que les pratiques controversées qui ont lieu dans cette industrie.
  • THE GAME CHANGERS : Un film qui explore les avantages pour la santé d’un régime alimentaire à base de plantes et les performances sportives associées à ce type de régime.
  • LA SANTÉ DANS L’ASSIETTE : Un documentaire qui examine les avantages pour la santé d’un régime alimentaire à base de plantes et les problèmes associés à la consommation de viande et de produits laitiers.
  • WHAT THE HEALTH : Un documentaire qui explore les liens entre la consommation de produits animaux et les maladies chroniques telles que le diabète, le cancer et les maladies cardiaques.

VIDÉOS :

  • LE LAIT : Une vidéo qui examine les effets négatifs de la consommation de lait sur la santé humaine.
  • LES OEUFS : Une vidéo qui examine les effets négatifs de la consommation d’œufs sur la santé humaine.
  • Best Speech You Will Ever Hear : Une conférence de Gary Yourofsky qui examine les effets négatifs de l’exploitation animale sur les animaux et la planète.
  • You will never look at your life in the same way again : Une vidéo qui explore les avantages pour la santé et l’environnement d’un régime alimentaire à base de plantes.

LIVRES :

  • Mieux manger peut vous sauver la vie, Michael Greger : Un livre qui examine les avantages pour la santé d’un régime alimentaire à base de plantes et les problèmes associés à la consommation de viande et de produits laitiers.
  • L’enquête Campbell : Un livre qui examine les liens entre la consommation de produits animaux et les maladies chroniques.
  • Comment j’ai arrêté de manger des animaux, Hugo Clément : Un livre qui explore les raisons pour lesquelles certains individus décident de devenir végétariens ou végétaliens, ainsi que les avantages pour la santé et l’environnement de ce choix.

You Might Also Like

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.