Skip to content
Marieeveco

Vin de pissenlit, les bienfaits…

vin pissenlit

Le pissenlit (Taraxacum officinale) est une plante exceptionnelle, autant du point de vue culinaire que médicinale, ses vertus sont nombreuses et accessibles. Ses fleurs d’un jaune vif rappellent le soleil, pourtant elles sont méprisées par beaucoup. Les abeilles les adorent et les humains leur font la guerre. Tout de cette plante peut être utilisé sous diverses transformations. En plus de ses nombreuses actions thérapeutiques pour notre organisme, le pissenlit est facile d’accès. Je crois que c’est une plante qui a été diabolisée au détriment de ses bienfaits pour la santé, elle mérite d’être redécouverte et appréciée à sa juste valeur.

Le pissenlit est une plante herbacée vivace de la famille des Astéracées. Elle peut atteindre de 15 à 20 cm. Le pissenlit n’est pas très volumineux. Sa racine, grosse et pivotante très fuselée, est peu ramifiée et charnue. L’extérieur de la racine est de couleur brune / noire et elle contient un latex blanc amer. Les feuilles sont en forme de lance avec des bords marqués de découpures. Elles ont des dents irrégulières et peuvent être parfois teintées de rouge ou brunâtres à la base. C’est une plante hermaphrodite et météorologique. Les fleurs sont d’un jaune vif et elles ont un réceptacle pouvant contenir jusqu’à 200 fleurs dans le même capitule. Son odeur est amère et musquée, un parfum subtil et léger.

Les fruits du pissenlit sont ses graines, des akènes fuselés et la couleur sont gris-brun. Le pissenlit pousse pratiquement partout sur la planète excepté dans les régions très chaudes. L’Angleterre est son pays de prédilection. On le retrouve partout; dans les champs, les prairies et aussi en ville. Les besoins du pissenlit sont minimes, soleil ou ombre partielle et dans des sols divers.

Les parties utilisées 

On utilise les feuilles, la rosette du printemps, le latex, la racine, la tige et les fleurs. Il est préférable de cueillir les feuilles pour la consommation avant la formation des boutons floraux cueillir les fleurs jeunes et la racine se récolte à l’automne ou au début du printemps. Les plantes trop âgées ont perdu beaucoup de leurs propriétés médicinales. Pour reconnaître un jeune pissenlit ; les abeilles s’y déposent encore pour butiner. Quelques utilisations possibles d’un point de vue culinaire, les boutons floraux, les fleurs et les racines seront utilisés. Selon les parties choisies, on l’utilisera dans des salades, vinaigrettes, sandwich, café ou en vin entre autres. Le latex du pissenlit est utilisé pour réduire l’apparence des taches de rousseur ou les taches d’âge. Les feuilles peuvent être utilisées avec certaines autres plantes pour faire un jus. En application sur le visage, il améliore la qualité de la peau et du teint. Avec les fleurs on obtient une teinture magenta, idéal pour teindre la laine. Le pissenlit est apprécié en agriculture biodynamique. 

‘’Quoi de plus beau qu’un champ de pissenlit en fleur.’’
Un vin de pissenlit, ça vous dit?
Un vin de pissenlit, ça vous dit?

Les principales propriétés 

  • Nettoyante et tonique ( particulièrement sur le foie et les reins) 
  • Anti lithiasique 
  • Antiscorbutique Apéritif, 
  • cholagogue
  • Cholérétique 
  • Dépuratif 
  • Digestif 
  • Diurétique 
  • Hypoglycémiant 
  • Laxatif léger
  • Stomachique 

Le système de prédilection du pissenlit est le digestif et urinaire, mais il a aussi une action sur les systèmes tégumentaire, musculaire et osseux, nerveux, glandulaire, circulatoire et reproducteur. 

Ses effets

Pour le système tégumentaire; l’effet dépuratif des racines sera bénéfique pour les verrues, l’acné, l’eczéma et le psoriasis. On peut aussi l’utiliser en cataplasme avec différentes parties du pissenlit pour les problèmes de peau.

Pour le système musculaire et osseux ; ses effets nettoyants et drainants sont bénéfiques et diminuent l’excès d’acide urique. Le pissenlit est antirhumatismal et peut aussi aider pour les maladies arthritiques.

Pour le système nerveux et reproducteur, les toniques amers activent les processus d’échanges et stimulent la vitalité.

Pour le système glandulaire, la fonction hépatique est importante dans la circulation et l’élimination des hormones en trop dans le sang. Un taux d’oestrogène trop élevé amène des malaises; le pissenlit s’avère utile pour soutenir le foie dans son travail et aide à diminuer les symptômes désagréables de la préménopause et du syndrome prémenstruel.

Pour le système circulatoire et périnatalité, la lécithine contenue dans la fleur et la racine est utile pour l’artériosclérose. La richesse en minéraux et en vitamines des feuilles favorise la qualité du sang, dans les cas d’anémie. La racine contribue à abaisser le taux de cholestérol. L’effet diurétique des feuilles sera utile pour réduire la pression sanguine. Le pissenlit est d’une grande aide pour les bébés qui font une jaunisse. Aide à prévenir les complications liées à la grossesse (prééclampsie ou toxémie gravidique).

Pour le système digestif, le goût amer du pissenlit active les récepteurs dans la bouche, ce qui envoie un message à tout le système digestif à travers le cerveau. Les fonctions digestives sont alors éveillées et prêtes à fonctionner. Les problèmes qui résultent d’un foie encrassé se verront apaisés par la prise de pissenlit; fatigue, eczéma, acné, etc. Il agit en douceur pour équilibrer tout le système digestif et aussi la genèse du sang par le biais du foie, la racine est priorisée.

Pour le système urinaire, le pissenlit est un très puissant diurétique. Cette action spécifique est supérieure dans les feuilles plutôt que dans sa racine. C’ est une excellente source de potassium. Son travail de purification du sang par les voies urinaires contribue à améliorer la condition de plusieurs maladies : de peau, rhumatisme..

Quelques précautions 

Le pissenlit est à éviter s’il y a occlusion des canaux biliaires. Son effet stimulant sur la vésicule pourrait amener les pierres dans les conduits biliaires. Précaution en cas d’estomac fragile si le pissenlit est pris à jeun. Peut causer des réactions allergiques ou des dermatites de contact. Certains sont allergiques au pollen du pissenlit. À utiliser avec prudence s’il y a prise de médicament pour le diabète, car il peut intensifier la baisse de sucre dans le sang. Mais avec un suivi médical adéquat, il pourrait aider à baisser les dosages de ces médicaments. Cette plante est un excellent diurétique riche en potassium. 

Note: Toujours récolter les pissenlits dans une zone sans arrosage de pesticides et d’insecticides. Éviter les bords de route où il y a beaucoup de pollution. Faire des récoltes responsables en ne prenant que la quantité nécessaire, les abeilles adore les pissenlits. 

Recette à base de pissenlit

Recette de vin de pissenlit simplifié

Laisser macérer 1 tasse de fleurs dans 1 litre de vin blanc pendant un mois. Filtrer et sucrer au goût. Voilà c’est tout! (Recette de vin tirée du livre Plantes sauvages médicinales, d’Anny Schneider.

Un vin de pissenlit, ça vous dit?
Un vin de pissenlit, ça vous dit?

Boutons de pissenlit marinés

500 ml de boutons floraux de pissenlit
250 ml d’eau 250 ml de vinaigre
60 ml de cassonade
5 ml de graines d’anis
1 pincée de sel
Plonger les boutons dans une marmite d’eau en ébullition ( non salée).
Cuire 5 minutes. Égoutter et placer les boutons dans de petits bocaux. Faire bouillir durant 10 minutes les autres ingrédients pour la marinade. Verser le mélange bouillant sur les boutons en les recouvrant bien. Fermer.
(Recette de Nature-Action, maintenant Coalition des alternatives aux pesticides)

En conclusion, le pissenlit est une plante extraordinaire qui mérite d’être traitée avec respect et amour. La beauté de la nature est dans les yeux de celui qui regarde vraiment.